Séminaire du Groupe d'Études Psychanalytiques de la haute-Auvergne 2010-2011 :

Wilfred Rupert Bion et la Méthode Psychanalytique

Les séances se dérouleront à Saint-Flour (Cantal) à partir de cet automne (la date de démarrage restant à définir selon les disponibilités des uns et des autres) à raison d'une séance mensuelle.


Les écrits de Bion restent d'un abord particulièrement difficile pour les lecteurs francophones, bien que la grande majorité de ses textes aient désormais été traduits en français, pour des raisons qui relèvent en grande partie de plusieurs malentendus :

Ou bien on le considère comme un épigone assez obscur de Mélanie Klein, vision réductrice et donc erronée, tant Bion fait au contraire preuve d'originalité.

Ou bien on le voit comme l'inventeur de la théorie des groupes sur la foi de ses premières publications (ce qui serait comme faire de Lacan le spécialiste de la famille, et rien de plus, parce qu'il a publié en 1938 pour l'Encyclopédie Française un article sur les complexes familiaux en pathologie), en ignorant la plus grande partie de son œuvre.

Ou bien on se fourvoie gravement en s'imaginant (sur la foi d'on ne sait quoi d'ailleurs) qu'il est un représentant de la psychanalyse du self ou du moi - Winnicott, il n'y a pas si longtemps, demeurait méconnu pour de semblables raisons.


Nous voudrions montrer au cours de ce séminaire, à partir de textes de Bion mais également d'auteurs "bioniens" (Ferro, Meltzer, etc.), et de discussions cliniques (chacun apportant des éléments tirés de son expérience), comment la pensée de Bion ouvre au contraire des perspectives tout à fait actuelles sur nos cliniques, et fournit des outils conceptuels et des modèles pour poser à de nouveaux frais la question de la différence spécifique de la méthode psychanalytique, et les difficultés auxquelles nous sommes en tant que praticiens confrontés dans les séances.


Ce séminaire est ouvert à tous ceux qui, dans leur pratique, sont amenés à recourir à des outils de pensée psychanalytique, à commencer donc par les psychanalystes en exercice et les analystes en formation. Il n'y a pas de pré-requis, bien qu'une lecture du volume Réflexion faite (publié aux PUF, traduction française de Second Thoughts), soit recommandée.

Nous vous remercions de faire passer l'information auprès de ceux de vos collègues susceptibles d'être intéressés. Vous pouvez nous contacter par mail à l'adresse suivante :
vincent.seguret{arobase}gmail.com
ou bien par téléphone :
Michèle Beljonc : 06 80 40 34 56
Vincent Séguret : 04 71 60 39 30